Témoignages

Alice et Georges

Mariés depuis 16 ans nous éprouvions, au moment de la première consultation, de graves problèmes de communication. La moindre discussion tournait à la dispute et l'un de nous partait en claquant la porte. Je me sentais souvent humiliée et frustrée alors que mon mari tentait de garder une contenance froide et détachée face à mes multiples demandes.

À travers notre démarche avec André Surprenant, nous avons appris à nommer les émotions que nous ressentions et à admettre nos attentes face à l'autre. Pour Georges, il a fallu pratiquer l'écoute de l'autre et de ses demandes, pour moi, arriver à une plus grande compréhension de ses réactions face aux demandes que je faisais.

Le fait de se parler devant une autre personne qui est impartiale donne un point de vue différent sur ce qui se passe entre nous. Et quand on se sent démuni par une accusation de la part de son conjoint, le psychologue peut fournir un soutien et l'amener à une meilleure façon de s'exprimer qui soit moins blessante. Les discussion par la suite sont plus constructives.

Nous avons vraiment bénéficié de cette thérapie et nous la recommandons aux couples qui croient que tout est perdu mais qui voient pourtant la séparation comme un échec. Il y a d'autres solutions. C'est ce que nous avons constaté. La thérapie nous a aidé à traverser une étape qui nous apparaissait comme insurmontable et nous continuons à vivre ensemble, tout en s'ajustant l'un à l'autre. Notre vie est enrichissante et quand surviennent les difficultés, il y a toujours de l'espoir.

haut de page

J et M...

Bonjour!

J'écris pour parler aux autres hommes qui, comme moi, ont perdu un jour confiance en leur couple.

Ma femme m'a trompé avec un ami, elle me l'a avoué et j'ai bien cru que je ne pourrais plus jamais lui faire confiance à nouveau. Pourtant je l'aimais et ne voulais pas la laisser...

Nous sommes allés consulter tous les deux. Nous voulions tout faire, tout tenter pour sauver notre couple. Ça a fonctionné. Avec l'aide d'un psychologue d'Objectif Couple, nous avons pu voir ce qui avait causé ce dérapage. Nous avons vu quelles erreurs nous avions commises. La flamme brûle de nouveau entre nous deux et notre vie va mieux qu'avant.

Je peux aujourd'hui faire confiance à ma femme à nouveau. Merci de votre précieuse aide!

J et M (26 et 24 ans)

haut de page

A ceux qui songent à la thérapie de couple ou à ceux qui ne veulent même pas y penser pendant deux minutes :

La chose la plus triste qui pourrait arriver à un couple en difficulté n'est pas d'avoir à consulter un thérapeute mais bien de choisir de s'en passer. De passer à côté d'un effort supplémentaire qui pourrait en fait être L'EFFORT qui aurait fait une différence. Il y  eut une époque pendant laquelle les couples avaient une certaine forme de soutien offert par leur entourage : un couple dans la famille élargie servait de modèle ou de conseiller, un prêtre offrait, avec un peu d'inspiration divine, des cours de préparation au mariage. Maintenant les couples sont libres d'être leur propre modèle mais ils sont par conséquent très seuls et souvent démunis.

Mon copain et moi formons un couple de professionnels dans la jeune trentaine, ensemble depuis deux ans. Nous savons nous exprimer, nous écoutons nos proches, nous soutenons les membres de notre famille, mais ces qualités semblaient disparaître quand venaient le temps de régler les nombreux conflits qui naissaient (et naissent toujours) au contact incendiaire de nos deux personnalités. Disputes, incompréhensions, découragement...

La démarche entreprise nous a d'abord permis de reprendre notre souffle. Puis le véritable travail a commencé. Qu'est-ce qui se passe entre vous, ou plutôt, qu'est-ce qui ne passe pas? Pas de magie noire ou de sorcellerie, pas de retour douloureux à la petite enfance. Il fallait plutôt parler des vraies choses dans un langage axé sur une volonté d'exprimer l'émotion véritable derrière le masque de la colère. Rien de bien compliqué.

Certaines semaines je n'avais pas envie du tout de me retrouver là. Plutôt faire le ménage, sourire, et éviter simplement une autre discussion! Mais à chaque semaine en sortant, peu importe l'intensité de nos discussions en présence du psychologue, j'étais toujours surprise de voir que la séance nous avait rapprochés. Nous étions plus amoureux mais aussi plus légers. Cette heure bi-mensuelle était une heure véritablement consacrée à « nous », et à un « nous » dont nous commencions seulement à comprendre l'importance.

Ces quelques rencontres ne nous ont pas transformés outre mesure. Nous sommes toujours fondamentalement les mêmes. Nous nous disputons encore mais nous savons mieux nous réconcilier. Parfois même nous réussissons à éviter carrément certaines disputes! Paradoxalement, en donnant à ma relation tout le sérieux qu'elle mérite, c'est à dire en choisissant de consulter, j'ai réussi à prendre cette relation et ses difficultés un peu moins au sérieux. Je l'apprécie davantage. Je sais mieux reconnaître ses forces et ses faiblesses et j'apprends à la respecter pour ce qu'elle est.

J'ai l'impression aujourd'hui que nous retournerons probablement consulter en couple un jour. Mais je ne pense pas que je verrai cette démarche comme le résultat d'un échec. Décider de consulter à deux demande une certaine force, du moins je le crois, et le simple fait de savoir que nous pouvions avoir cette force ensemble a été bénéfique pour nous.

M et P (dans la trentaine)

haut de page

Ginette et Jacques Sceptiques, tendez l'oreille!

Moi qui avais toujours voulu aller en thérapie avec mon mari pour briser le mur infranchissable, qu'au fil des années de vie commune, nous avions malheureusement érigé malgré nos bonnes intentions, voilà maintenant que j'abordais avec le plus grand scepticisme cette même thérapie dans laquelle mon mari avait finalement accepté de s'engager.

Pour moi, il était trop tard; j'étais trop profondément blessée, j'étais marquée à jamais, incapable de dépasser ma rancune malgré l'attitude raisonnée et raisonnable que j'affichais aux yeux des autres. L' impasse était telle que je ne voyais pas d'autres solutions que le divorce ( réalité qui, pour moi, n'avait aucun sens après 34 ans de mariage ) ou...

J'étais coincée, je cherchais un sens à ma vie mais rien ne m'apparaissait apte à répondre à mes aspirations profondes, je me débattais avec l'énergie du désespoir.

Alors, vlan! Dix rencontres, en 5 mois de thérapie de couple, ont suffi à faire basculer la situation! De façon tellement radicale, que j'ai mis 3 mois pour y croire vraiment! J'avais l'impression de rêver éveillée! J'étais incapable de parler plus tôt, les changements devaient subir l'épreuve du temps pour que je leur accorde foi.

Que s'est-il passé? Comment, en si peu de temps, a-t-on pu rétablir le contact alors que plus rien ne passait depuis si longtemps, que l'isolement et la solitude à deux étaient devenus intolérables?

D'abord, le climat d'échange simple et naturel nous a agréablement surpris, mon mari et moi. Les interventions intelligentes et pertinentes du psychologue, nous ont permis de ressentir mutuellement la détresse de l'autre dans sa démarche de rapprochement. Elles nous ont amenés à vibrer aux mêmes émotions qui nous avaient fait nous aimer et nous désirer autrefois. Elles nous ont fait percevoir que nous nous aimions encore beaucoup et que le travail à faire pour permettre à cet amour de reprendre vie et de s'épanouir se situait au niveau de l'approche et de la communication.

Voici un exemple, entre autres, qui illustre ce que je viens d'exprimer.

Quand l'un ou l'autre, nous essayions de livrer un message à notre partenaire, nous avions beaucoup de difficulté à formuler notre pensée: moi, je l'illustrais par un exemple qui prenait forme d'accusation; mon mari se défendait par le retrait ou une attitude d'ignorance ou d'indifférence.

Ces deux attitudes nous étaient devenues aussi intolérables à l'un qu'à l'autre. D'autant plus que les attitudes que je dénonçais après les avoir acceptées pendant des années, mon mari les considérait comme des efforts de sa part pour maintenir l'harmonie du couple.

Ensuite, au fil des rencontres et des échanges, le thérapeute nous invitait à reformuler notre pensée d'une façon positive, en exprimant les émotions que nous vivions lors des événements que nous traversions et en formulant des demandes de changement plutôt que de dicter à l'autre les comportements qui nous conviennent.

Au besoin, face à notre incapacité d'énoncer ce qui nous tiraillait, notre thérapeute savait interpréter un silence accablé, un regard désespéré...et formuler ce qui nous habitait avec tellement d'exactitude, qu'un soulagement extraordinaire, une détente intérieure réconfortante nous donnait le goût de poursuivre la démarche qui, d'autre part, était terriblement exigeante.

En fait, la démarche n'a rien changé à ce que nous étions, mais elle nous a permis d'identifier certaines de nos forces et de nos points plus obscurs de même que ceux ou celles de l'autre. Elle nous a aussi donné les outils pour pouvoir exploiter nos richesses mutuelles et ensemble essayer de bâtir notre propre bonheur et celui de l'autre de façon harmonieuse.

Ce que j'affirme ici n'est pas une conclusion simplement logique ou théorique: je l'ai dit, j'ai eu besoin d'expérimenter les résultats de la démarche pendant 3 mois avant d'être capable d'écrire ces lignes. Durant cette période, il nous est arrivé de retourner en arrière exactement comme il y a 1 ou 2 ans, l'une attaquant sans même s'en rendre compte, l'autre, reculant et se refermant sur lui-même ...enfin la situation initiale que je dénonçais en début de thérapie...

Sous le choc, j'ai d'abord cru que tout était perdu; ensuite, qu'il faudrait peut-être aller encore en thérapie si nous ne voulions pas tout perdre ( je l'ai même partagé avec mon mari ). Mais, le lendemain, nous avons réussi à identifier sereinement comment nous pouvions intervenir mutuellement pour éviter ou arrêter ces dérapages lorsqu'ils surviennent et retrouver avec humour un peu de légèreté de la vie dont on a besoin pour prendre plaisir à la vivre.

Mille mercis au centre Objectif couple, vous nous avez aidés à nous remettre en chemin ensemble et c'est ce dont nous avions besoin!

Ginette

Voilà beaucoup de mots pour dire ce que je pense aussi. J'ai de plus été très heureux de constater dans quelle ambiance se déroulait ces rencontres. En aucun moment, je ne me suis senti piégé ou blâmé par le thérapeute, mais réellement aidé dans ma façon de m'exprimer et rejoindre ma femme dont j'ai tant besoin d'ailleurs. Les rencontres se sont déroulées dans une ambiance si simple et agréable que l'on aurait presque envie de retourner voir le thérapeute pour jouer aux cartes. Merci de nous avoir reçus comme des amis.

Jacques

Josée et Simon

Notre vie de couple n’a jamais été facile, de nombreux conflits ont accompagné nos 15 années de vie commune. À trois reprises au cours de ces années, nous avons bien failli abandonner et nous séparer. Les mois précédant notre thérapie ont été les plus difficiles; des conflits à répétition, une incapacité à communiquer et à résoudre nos conflits qui s’accumulaient. La thérapie était notre dernier recours. Voilà dans quel triste état nous nous sommes présentés à la clinique.

En premier lieu, j’ai été très surprise par l’approche dynamique de la thérapie. Les rencontres ne se limitaient pas à parler de nos problèmes. Dr André Surprenant nous suggérait des conseils, nous proposait des solutions et nous donnait des exercices à faire. De façon très subtile, il arrivait à nous faire prendre conscience de la portée et des conséquences de nos actes, nos paroles et nos attitudes sur notre conjoint. Je me souviens encore lors de notre première rencontre, il nous a dit : « avant de commencer tout travail sur votre couple, je veux créer un rapprochement entre vous. »  Je suis encore très étonnée qu’il aie réussi ce rapprochement si rapidement malgré toute la frustration qui nous habitait.

La liste de nos insatisfactions était aussi longue que la liste de cadeaux de nos enfants. Toutefois, petit à petit, nous avons pris le temps de les exprimer et de trouver des compromis, tout cela dans un climat détendu. Aujourd’hui, nous pouvons dire fièrement que nous arrivons souvent à communiquer en situation de conflit. Ce n’est pas magique et parfois il nous arrive de devoir nous reprendre à quelques occasions pour résoudre un problème, mais nous savons maintenant quand arrêter nos discussions stériles afin d’éviter toute escalade.

Merci pour cette belle thérapie, c’est le plus beau cadeau que nous nous sommes offerts comme couple.

Josée et Simon

 

"Cynthia Glen a su dès le départ saisir le type de personnalité et de caractère que j'ai. Elle m'a aidé à aborder mes problèmes avec calme et détermination. Sans avoir nécessairement les réponses à tout, elle a su m'orienter vers les ouvrages pertinents nécessaires, lorsque requis. Le tout avec beaucoup d'humanité et de compassion. J'ai maintenant de meilleurs outils et réflexes pour faire face aux difficultés qui se présenteront encore sans aucun doute dans ma vie. Et c'est cela qui est, pour moi, le plus important. »

Martin, Montréal

Je consulte depuis plus d'un an dans le cadre d'un accident de travail, coûts étant défrayés par la Cnesst pour l'espt (trouble d'adaptation) en lien avec la lésion professionnelle. Mme Glen m'aide à faire ressortir le meilleur de moi-même que je n'arrive pas à voir souvent: par des remises en question, des mises en situation, des histoires symboliques. Ayant travaillé en relation d'aide pendant plus de 5 ans et ayant consulté des psychologues et travailleurs sociaux pour progresser personnellement, je peux vous affirmer que madame Glen est douée dans son travail. Ce n'est pas donné à tous d'être psychologue, il faut plus que la formation professionnelle, l'intelligence émotionnelle doit être très développée également. Ce qu’elle en a.

Anonyme

Mi experiencia con Cynthia fue muy buena, ya que me orientó y me ayudo a encontrarme conmigo mismo, mis gustos, mis necesidades, de expresarme y concentrarme en lo que quiero. Fue una ayuda tanto a nivel personal como para mi trabajo, ya que me dió herramientas que estoy utilizando para poder estar concentrado en lo que quiero Yo (mis gustos) y ordenando las cosas que hacer en mi vida personal, familiar y laboral.

Jesus Salcedo

"La Dr. Glen me ayudó a llegar a importantes descubrimientos sobre mí misma y a reflexiones sobre mi historia personal, que me ayudaron a resolver situaciones que me afectaban en el presente. En terapia pude aclarar y profundizar sobre temas a los que por mí misma no hubiese logrado un avance y que me permitieron hacer un alto en mi vida, para reflexionar y hacer cambios importantes respecto a cómo afrontar mi presente y futuro." "Entre otras cosas pude descubrir cómo mi tortuosa relación con mi madre y falta de reconocimiento en mi niñez, me ha llevado a buscar ése reconocimiento en mi trabajo convirtiéndome en adicta al trabajo. Así mismo, pude reconocer que en mi presente no vale la pena seguir sufriendo por algo que sucedió hace años, pero que sin embargo sí me afectó en mi personalidad y manera de llevar mi vida. Ahora puedo sentirme con más confianza en mí misma y reconocer que también hubo muchas cosas que mi madre me enseñó para afrontar la vida y que ahora me han hecho la mujer que soy. La terapia me ayudó a terminar con esa tortura a través de hablar sobre mis problemas y darles una forma lógica que me permitió soltar mi pasado para vivir mi presente con felicidad y armonía »

Gonzalez, P.

"La ayuda que recibimos de Cynthia nos ha permitido tener una retroalimentacion de quienes somos y al mismo tiempo de darnos cuenta en que podemos trabajar como individuos para poder ser mejores cada dia. Pero lo mas importante, es que hemos encontrado a un especialista que nos ha sabido guiar en un proceso de adaptacion a una nueva vida llena de retos, en un pais con un lenguaje y cultura diferentes a los nuestros".

Francisco y Vero


© Objectif couple - centre de consulation conjugale