Renoncer à tout contrôler chez Lafond  

$29.95 - Judith Viorst

Cette auteure sâest fait connaître du grand public avec son livre Les renoncements nécessaires dans lequel elle donnait à réfléchir sur ce quâil faut abandonner mentalement pour parvenir à une plus grande maturité affective. Son plus récent ouvrage traite du contrôle que chacun dâentre nous tente dâexercer sur son entourage, plus souvent dans les relations intimes et familiales et, pour certains, au travail et dans la société.

Les différents chapitres abordent la question du contrôle dans différents types de relations. Deux dâentre eux concernent le couple et la vie sexuelle. Il est fascinant dây reconnaître, dans les comportements illustrés dâexemples bien choisis de nombreux couples rencontrés au hasard de la vie ou dans notre bureau de consultation.

Il ne sâagit pas ici dâun livre de recette, mais plutôt dâobservations sur la motivation de comportements que la plupart des gens exercent inconsciemment. Ceci le rend utile dans la mesure où les malaises vécus par les gens dans leurs relations interpersonnelles trouveraient souvent une soupape sâils savaient reconnaître le besoin légitime ou le manque qui se cache derrière la volonté que les autres agissent selon leurs quatre volontés.

Il peut être extrêmement stressant, et même souffrant de croire que ses proches courent à leur perte parce quâils ne font pas ce quâon leur dit. Et la pression exercée sur eux fait souvent en sorte quâils se ferment complètement à toute relation vraie avec soi, puisquâils ne se sentent pas respectés dans leur intégrité. En fait, dans une telle conjoncture, personne nâest satisfait et la communication est stérile. Pour faire en sorte quâelle redevienne productive et nourrissante, il faut commencer par prendre conscience de son propre mode de fonctionnement.

Le contrôle est lâun des comportements les plus nocifs et hélas, les plus fréquemment rencontrés dans les relations interpersonnelles, à partir des formes les plus bénignes, allant vers la violence extrême. Mais il ne faudrait pas minimiser ses manifestations dans les agissements plus anodins sous prétexte quâils ne font de mal à personne. Câest parfois lâabsence de comportement qui fait office de contrôle et qui peut tout de même sâavérer très néfaste dans certains contextes.

Il nâest donc pas étonnant que madame Viorst ait choisi dâélaborer sur ce thème. Il est relié aux multiples problématiques vécues à différents niveaux de la société, du noyau familial au gouvernement, en passant par le couple et les relations de travail. Il mérite  certainement quâon sây attarde.

Nicole Hébert, M.Ps.



© Objectif couple - centre de consulation conjugale